« Le Chrétien est disciple missionnaire »

« Le Chrétien est disciple missionnaire »

Il faut « retrouver la capacité à dire ce qu’est notre Foi »

Le père François Bidaud revient sur la visite du Pape à Marseille, nous parle du Congrès Mission et détail la lettre de Mgr Jacolin.

Le Pape François s’est rendu à Marseille à l’occasion des Rencontres Méditerranéennes. L’occasion pour lui d’insister sur l’option préférentielle pour les pauvres, la nécessité de prendre soin des plus fragiles de la conception à la fin de vie. Un rappel dans un contexte tendu en France alors que le nombre d’avortements bas un triste record cette année et que le gouvernement et politiciens légifèrent autour de la fin de vie et de la question de l’euthanasie. Le père François revient aussi sur la comparaison faite par le pape au sujet de la Méditerranée, disant qu’elle est « le lac de Tibériade d’aujourd’hui ».

Dans un second temps, notre vicaire général nous invite à vivre pleinement notre rôle de chrétien par la mission et l’évangélisation, notamment en participant au Congrès Mission à Nantes ces 29, 30 septembre et 1er octobre. « Le Chrétien est disciple missionnaire » rappelle-t-il, insistant la nécessité de « retrouver la capacité à dire ce qu’est notre Foi« .

Enfin, en conclusion, le père Bidaud détaille la lettre de Mgr Jacolin, évêque de Luçon, intitulée « Tous au service de la liturgie Eucharistique ». Il nous donne quelques clés pour comprendre le choix de ce texte et le décret qui l’accompagne au sujet du service des filles et femmes à l’autel. Citant les textes du Missel, il nous redit également en quoi c’est au communiant et non au célébrant de choisir la manière dont il souhaite communier : à la langue ou à la main.

Le dialogue interreligieux, une aventure passionnante

Le dialogue interreligieux, une aventure passionnante

Le dialogue interreligieux, une aventure passionnante 

Deux évènements principaux sont à la source du dialogue interreligieux. Le plus important a été le concile Vatican II avec la déclaration sur les relations avec les religions non chrétiennes. Le concile a affirmé « ne rien rejeter de ce qui est vrai et saint dans ces religions et considère avec respect leurs manières de vivre et d’agir » Le second, c’est l’attentat du 11 Septembre 2001 visant les tours jumelles de New-York C’est dans ce contexte que sont nées « Dialogue pour la paix en pays yonnais » mais aussi l’association sœur « Dialogue pour la paix au pays des Olonnes ». Une rencontre est organisée dimanche 8 octobre à 14 h 30 à la Maison du diocèse.

Dès le 14 octobre 2001, une rencontre de personnes de différentes religions a été organisée pour montrer que les religions sont appelées à relier et non pas à séparer. Leur désir est d’éviter les amalgames. Il s’agissait de faire l’expérience du respect de la différence dans un contexte où tout était prétexte à suspicion et condamnation. Progressivement, le groupe va s’enrichir de nouvelles personnes avec le souci de tisser des liens de fraternité et d’approfondir les différentes traditions.

Un autre événement peut être qualifié de fondateur, c’est la rencontre interreligieuse d’Assise à l’initiative du pape Jean Paul II le 27 octobre 1986. A l’origine, c’était une rencontre pour prier ensemble avant de devenir un lieu d’échanges fraternels. Depuis plus de 20 ans, les membres de l’association cheminent et sont à l’initiative de rencontres. Il s’agit d’abord de recevoir de l’autre différent ce qui le fait vivre, espérer dans sa propre tradition.

Les associations « dialogue pour la paix » ont pensé que la venue du frère John Martin moine bénédictin indien pouvait nous guider sur ce chemin d’un bonheur à chercher ensemble et à offrir largement. Né d’une mère hindoue et d’un père catholique, il vit cette double appartenance comme une richesse. Il ne s’agit pas de prendre dans chaque tradition ou sagesse ce qu’il y a de meilleur pour créer un nouveau système de croyances. C’est au delà de toute tradition religieuse ou croyance, au delà de toute frontière que l’expérience de la recherche de la vérité permet un dialogue véritable qui dépasse les séparations sources de conflit et de violence.

C’est la proposition qui est faite à travers la rencontre du dimanche 8 octobre prochain à 14h30 à La Maison St Paul à la Roche sur Yon. Le sujet que le frère John Martin abordera est le suivant : « Les enjeux et les risques d’une ouverture spirituelle ». Sa prise de parole sera suivie d’un temps d’échange entre participants et de réponses aux questions.

Père Guy Boudaud, membre de l’association ‘Dialogue pour la paix’

Passage d’Henri d’Anselme à la cathédrale de Luçon

Passage d’Henri d’Anselme à la cathédrale de Luçon

Henri d’Anselme accueilli à Luçon

Le 27 septembre 2023 la paroisse de Luçon a reçu la visite d’Henri d’Anselme, celui qui est désormais connu comme « le héros au sac à dos d’Annecy ».Il a bénéficié d’une visite privée de la Cathédrale et notamment du chantier de rénovation du baldaquin. Ensuite, il a été reçu par le maire de Luçon Dominique Bonin et par plusieurs élus à la mairie.

Au milieu des paroissiens, prêtres et amis de la cathédrale, Henri d’Anselme se distingue facilement, grâce à son célèbre « sac à dos ». Surnommé le « héros d’Annecy » suite à l’attaque du mois de Juin dernier, où il s’est illustré en sauvant plusieurs personnes.  De passage à Luçon, il a eu la chance de pouvoir visiter le chantier de rénovation du baldaquin guidé par  Olivier Salomon, architecte en chef des monuments historiques. La visite s’est poursuivie dans le reste de la cathédrale jusqu’en haut du clocher où il a pu apercevoir le pont de l’Ile de Ré.

 En fin d’après-midi, Dominique Bonin maire de la ville, l’a accueilli à la mairie avec plusieurs élus, notamment Arnaud Charpentier et Anne-Marie Coulon, conseillers départementaux, Dominique Souchet, ancien élu et actuel président de l’association des Amis de la Cathédrale … Lors d’un échange en toute convivialité autour d’une bonne brioche vendéenne, Henri d’Anselme a raconté son parcours à un auditoire captivé. Il est passé rapidement sur l’événement d’Annecy pour parler en profondeur de sa démarche pélerine et de son amour des cathédrales. 

« Enfant déjà, je voulais faire le tour des cathédrales » se souvient-il avec nostalgie. « Je répétais sans cesse à ma mère que je le ferais en cheval ! »

Des années plus tard, le but est presque atteint. Sur une carte de son téléphone portable apparaissent en jeune les cathédrales déjà visitées, (95 environ) et en bleu celles encore à explorer.

« Il m’en reste une soixantaine encore »

Mais comme toute bonne chose a une fin, son périple se terminera le 24 décembre.

Pour l’année prochaine, de nouveau projets sont en cours dont une série de reportages sur C8.

Retrouvez-le sur ses réseaux sociaux : https://linktr.ee/lechantdes

FORMATION : témoignage missionnaire kérygmatique pour les couples

FORMATION : témoignage missionnaire kérygmatique pour les couples

TEMOIGNAGE MISSIONNAIRE POUR LES COUPLES

Objectifs : 

Une Journée de formation pour découvrir pourquoi et comment témoigner de l’action de Dieu dans notre vie personnelle et conjugale.
« Cette rencontre avec la mémoire est un événement même du Salut dans notre vie. Elle est une expérience de l’amour de Dieu qui a construit avec nous notre histoire et nous a sauvés » Pape François 7/06/18

Descriptif : 

Au programme : prière, topo, temps en couple, atelier…

(garderie possible pour les enfants)

Animation  : 

Pastorale Familiale du diocèse de Luçon

DEMANDE DE RENSEIGNEMENTS :

02 51 44 15 10

famille@diocese85.org

Pastorale Familiale

POUR QUI ?

Pour les couples

QUAND ?

Vendredi 11 novembre
de 9h30 à 18h30

OÙ ?

à la Maison du diocèse, à la Roche sur Yon

Un parcours pour les couples toute l’année

Un parcours pour les couples toute l’année

Dieu a un rêve fou pour notre couple

Mais aviez-vous un jour imaginé que Dieu pourrait avoir un plan pour votre couple ? Le mariage est l’alliance entre un homme et une femme unie par un même amour.

Parce que votre couple a besoin de temps à 2, qu’il se nourrit des moments que vous lui accordez pour se construire… Nous vous invitons à vivre un parcours pour redécouvrir et vivre pleinement de votre sacrement de mariage, sacrement de salut et d’envoi en missions des époux…

Vous désirez vous former pour accompagner les couples ? Ce parcours est aussi pour vous !

Chaque 1er jeudi du mois, une soirée : un rendez-vous amoureux depuis votre canapé (prière, témoignage, topo), mais aussi un weekend dans l’année pour se retrouver tous ensemble !