Ils témoignent de leur foi

Témoignage de l’Abbé Joseph Proux, bibliste,

auteur du livre « Je viens vers toi, Paroles pour la sépulture chrétienne ».

Abbé Joseph Proux

Abbé Joseph Proux, bibliste, auteur du livre « Je viens vers toi, Paroles pour la sépulture chrétienne », aux éditions Artège.

Comment et pourquoi êtes-vous devenu prêtre ?

Je suis né et j’ai grandi à Saint Révérend, où je réside aujourd’hui, dans une famille profondément croyante : Ma mère m’emmenait à la messe en semaine, et mon père était sacristain ; enfant, j’étais servant d’autel. A l’âge de 10 ans, j’ai ressenti dans le cœur l’appel du Seigneur, mais je l’ai gardé secret. Quelques mois plus tard, lorsqu’un séminariste qui animait le patronage m’a demandé ce que je voulais faire dans la vie, j’ai répondu : « Je veux être missionnaire ! ».

Je voulais vraiment donner ma vie pour le Christ. Le sacrement de la confirmation et le fait d’avoir été membre du mouvement d’enfants « Cœurs vaillants » m’ont beaucoup aidé pour que grandissent ma foi et ma vocation. Je suis d’abord entré chez les Pères de Chavagnes où j’ai reçu une excellente formation intellectuelle et spirituelle dont je leur suis extrêmement reconnaissant.

Puis, après des études théologiques à Rome et une période d’enseignement, j’ai quitté la vie religieuse pour partir comme prêtre dans le diocèse de Limoges, où à l’époque, il y avait déjà assez peu de prêtres. J’ai donc passé une grande partie de ma vie sur cette terre limousine, qui était pour moi une terre de mission !

Aujourd’hui, vous avez à coeur d’aider les fidèles à méditer la Parole de Dieu, pourquoi ?

Le goût des Écritures m’est venu notamment lors des nombreux pèlerinages en Terre Sainte, que j’ai pu vivre lorsque j’étais dans le diocèse de Limoges. Mon grand bonheur, lorsque j’ai une heure de libre, est de méditer et d’essayer de comprendre l’Évangile, de découvrir la vérité que j’ai à vivre par les paroles du Christ.

Avec les groupes bibliques que j’anime, je pose toujours deux questions. Dans le texte que j’étudie, où je me situe ?

Dans quel personnage me reconnais-je le plus ? Et puis, qu’est-ce que je veux vivre ? Je crois beaucoup que les Évangiles nous disent quelque chose de ce que nous sommes et de ce que nous sommes appelés à être !

Pouvez-vous nous présenter votre livre « Je viens vers toi, Paroles pour la sépulture chrétienne », qui vient d’être réédité ?

Cette nouvelle édition fait suite au nouveau lectionnaire des sépultures, qui est paru en 2017 et qui ajoute des nouveaux Évangiles. Au moment de la mort d’une personne, nous, chrétiens, prêtre, diacre ou laïc, nous sommes appelés à vivre une attitude évangélique.

Pour cela, nous devons témoigner de la compassion aux personnes, leur dire que nous souffrons avec elles, mais aussi nous devons témoigner de notre foi et de notre espérance en la Résurrection. Si nous vivons cela, c’est-àdire, la compassion et la foi en la Résurrection avec le Christ, nous sommes vraiment missionnaires !

Et je crois que ces moments particuliers lors de la célébration des obsèques sont vraiment des lieux d’évangélisation où nous pouvons rejoindre et toucher des personnes peut-être loin de la foi ou de l’Eglise !

Le Père Joseph Proux propose aux lecteurs de « Catholiques en Vendée »,
une méditation de la Parole de Dieu tous les deux mois,.

Catholiques en Vendée n°184 – Février 2020

Share This
Essayez-le maintenantRedemander plus tardNe plus afficher