Fin septembre, Angela Merkel quittera ses fonctions de chancelière allemande à l’issue des élections législatives du 26 septembre. Son passé comme son tempérament et les circonstances ont façonné la politique étrangère de l’Allemagne, marquée par une volonté de dialogue, un manque de vision pour l’Europe, comme une réactivité aux crises.

Share This