Les derniers soldats américains ont été rapatriés quelques heures avant la date butoir du 31 août. Après plusieurs semaines de chaos, Kaboul est désormais aux mains des talibans. De nombreuses inconnues s’ouvrent sur la capacité des islamistes à gouverner le pays et en assurer la sécurité face aux menaces terroristes.

Share This