« Les écrits sont importants, mais nous avons besoin de gestes symboliques »

Dans l’émission Vie dans le diocèse, le père Robert Daviaud, vicaire général, revient sur l’Assemblée plénière des évêques de France qui s’est achevée ce 8 novembre à Lourdes.

« C’est un moment historique pour l’Eglise » affirme le père Daviaud en commentant les mesures prises par l’ensemble des évêques de France à l’occasion de l’Assemblée Plénière qui s’est achevée ce 8 novembre.

Insistant sur le temps mémoriel et pénitentiel vécu le 6 novembre, il ajoute que « les écrits sont importants, mais nous avons besoin de gestes symboliques. Et là c’était un bel exemple, comme nous avons pu vivre nous même en Vendée ce temps de [repentance et le] dévoilement de la plaque dans la cathédrale de Luçon [par Mgr Jacolin] ». 

Le vicaire général souligne l’instant historique et l’évolution positive de l’Eglise en France, qui n’est pas seulement composée des prêtres et des évêques mais aussi « de nous tous« . 

Dans un deuxième temps, nous revenons dans l’émission sur le décès du père Jacques Bertrand, ancien secrétaire de l’évêque puis vicaire et DEI (délégué épiscopal à l’information), fondateur du service communication et aumônier au service du monde du handicap (notamment Foi et Vie, et Joie de Vivre).

Enfin, autre figure pour terminer, celle du Bx Charles de Foucault dont la date de canonisation vient d’être annoncé : 15 mai 2022. « Un exemple dans la radicalité de l’union au Christ et à Dieu« . Il insiste et conclue : « Nous avons là un chemin d’Evangile qui est sûr ! ».

Share This