Dans un télégramme signé le 6 juin par le cardinal Secrétaire d’Etat, Pietro Parolin, le Pape François a exprimé sa proximité spirituelle avec le diocèse nigérian d’Ordo, touché par l’attaque du dimanche de Pentecôte. Le Saint-Père prie pour que se convertissent les cœurs de ceux qui ont commis le massacre, «aveuglés par la violence».

Tout lire

 

Share This