Qu’est-ce que signifie « Eglise domestique » ?

Ces derniers temps un terme revient régulièrement sur le devant de la scène : Eglise domestique. Mais de quoi s’agit-il ? D’où vient se terme et qu’est-ce que cela signifie concrètement ?

Le Catéchisme de l’Eglise Catholique (CEC) précise que Le Christ a voulu naître et grandir au sein de la Sainte Famille de Joseph et de Marie. L’Église n’est autre que la « famille de Dieu ». Dès ses origines, le noyau de l’Église était souvent constitué par ceux qui, « avec toute leur maison », étaient devenus croyants. (CEC 1655). La mission de la famille est donc de garder, de révéler et de communiquer l’amour. De nos jours, dans un monde souvent étranger et même hostile à la foi, les familles croyantes sont de première importance, comme foyers de foi vivante et rayonnante (CEC 1656)

Ainsi, par le mariage le couple et la famille se transforme en Église domestiqueC’est un lieu où se manifeste la présence et l’amour du Christ. L’amour de Jésus grandit dans l’amour des conjoints et dans la vie des enfants, ainsi chacun est invité à aimer et être aimé comme Jésus nous a aimé ! La famille en tant qu’Église domestique rencontre le Christ à lintérieur de la communauté formée par les membres de cette famille.

Lorsque les familles chrétiennes répondent de cette manière à leur mission, elles deviennent une Église domestique qui est comme le miroir de la « Grande Eglise universelle » avec toute la diversité de ses aspects. Vivre la prière, la lecture de la Parole de Dieu dans nos petites Églises domestiques, nous unit à l’Église universelle.

Le Seigneur Jésus aime être invité dans nos petites Églises domestiques, Il aime y être présent pour y rester et y rependre son amour. Les meilleurs exemples se trouvent dans le Bible. Ainsi dans l’Evangile selon St Jean, nous pouvons lire :

 « Est-ce à nous que tu vas te manifester, et non pas au monde ? ». Jésus lui répondit : « Si quelqu’un m’aime, il gardera ma parole ; mon Père l’aimera, nous viendrons vers lui et, chez lui, nous nous ferons une demeure. (St Jean 14, 22-23)

Soyez sans crainte car « L’Esprit Saint que le Père enverra en mon nom, lui, vous enseignera tout, et il vous fera souvenir de tout ce que je vous ai dit. (St Jean 14,26»

Et dans le chapitre suivant de St Jean, le long discours si important de Jésus avant sa mort, le Seigneur emploie 12 fois le mot « demeure ». Comme pour nous dire de façon insistante son désir de demeurer en nous.

« Si vous demeurez en moi, et que mes paroles demeurent en vous, demandez tout ce que vous voulez, et cela se réalisera pour vous. Ce qui fait la gloire de mon Père, c’est que vous portiez beaucoup de fruit et que vous soyez pour moi des disciples ». (St Jean 15, 7-8)

Demandons au Seigneur de venir s’installer dans nos cœurs, au cœur de nos Églises domestiques afin que transformés par la parole vivifiante du Christ nous puissions porter du fruit et rendre gloire à Dieu.

L’ORIGINE DU TERME « EGLISE DOMESTIQUE »

Pour retrouver des traces de ce terme, il faut remonter au IVe siècle. Évêque de Constantinople, St Jean Chrysostome dans ses homélies, invite ses fidèles à vivre en chrétiens dans leur vie quotidienne« En revenant à la maison, préparons une double table : une pour les aliments, l’autre pour la lecture de la parole de Dieu, et l’homme répète les choses qui ont été dites à l’église ; que la femme apprenne, que les enfants écoutent, que les serviteurs ne soient pas privés de cette lecture », écrit-il, dans ses Sermons sur la Genèse« Fais de ta maison une église puisque tu dois rendre compte du salut de tes enfants et de tes serviteurs. » (1)

Mais déjà auparavant, St Cyprien expliquait que l‘Église n’est pas seulement une organisation humaine, mais « le peuple unifié qui participe de l’unité du Père, du Fils et de l’Esprit saint » (Saint Cyprien cité dans Lumen Gentium, Vatican II). Le Christ qui s’est incarné dans une famille, la Sainte Famille de Nazareth, a fait de chacune de nos familles des églises domestiques où l’on peut véritablement rencontrer le Seigneur (2).  C’est en mai 2009, lorsque le pape Benoît XVI s’est rendu en pèlerinage à Nazareth, qu’au cours de la messe célébrée sur le « Mont du Précipice », il a parlé de la famille chrétienne en utilisant le terme d’Église domestique. Utiliser cette expression, c’est dire que la famille est enracinée, comme l’Église, dans le mystère trinitaire.

Pastorale Familiale / FO’M

Share This
Essayez-le maintenantRedemander plus tardNe plus afficher