Dans le Khouzestan, une région du sud-ouest iranien, la colère monte tandis que les pénuries d’eau s’aggravent. Une sécheresse causée notamment par une politique de multiplication des barrages, qui puisent dans les ressources hydriques du pays.

Share This