Attristé par les pertes en vie humaine à la suite des contestations populaires qui ont secoué l’Eswatini, Mgr José Luis Ponce de León, évêque de Manzini, partage la souffrance de plusieurs familles qui ont perdu leurs proches et leurs emplois.

Share This