Une année difficile qui a obligé les services du Vatican à réduire leurs dépenses. Afin de soutenir leurs activités au service de la mission du Pape, moins d’argent a été prélevé sur le Denier de Saint-Pierre que par le passé, mais une aide plus importante a été apportée aux Églises des pays les plus touchés par la pandémie.

Share This