Le président haïtien Jovenel Moise a été assassiné par un commando dans la nuit de mardi à mercredi 7 juillet. Des hommes armés ont attaqué sa résidence. Le Premier ministre sortant, Claude Joseph, a annoncé la terrible nouvelle, appelant la population au calme. Mgr Quesnel, évêque de Fort-Liberté, espère que les Haïtiens se mettront autour d’une table pour régler leurs problèmes.

Share This