Jeudi soir 19 mai, peu avant minuit, le prix Nobel de la paix Jose Ramos-Horta a prêté serment à Dili comme président du Timor oriental, un petit pays situé sur la moitié est de l’île de Timor, dans l’archipel indonésien. Après des années de paralysie politique, le nouveau président souhaite l’avènement d’une paix durable qui s’obtient, dit-il, en défendant la fraternité humaine, et s’emploiera à sortir le pays de la pauvreté.

Tout lire

 

Share This