Arrêté le 10 mai et libéré le jour même, le cardinal Joseph Zen a comparu le 24 mai devant la justice de Hong Kong. Les autorité chinoises lui reprochent de ne pas avoir correctement enregistré un fonds d’aide aux militants pro-démocratie, dont la finalité était de soutenir financièrement les coûts judiciaires et médicaux des personnes arrêtées lors des grandes manifestations de 2019.

Tout lire

 

Share This