L’Assemblée nationale centrafricaine a aboli, vendredi 27 mai, la peine capitale. La nouvelle loi, votée par acclamation, doit maintenant être promulguée par le président Faustin Archange Touadéra.

Tout lire

 

Share This