La rencontre d’hier entre le Pape et la prix Nobel de la paix 2018 a été marquée par l’estime et la gratitude. C’était la troisième rencontre entre eux. Par le passé, François avait déclaré vouloir se rendre en Irak après avoir lu le livre de Nadia Murad, dans lequel la jeune femme racontait son enlèvement par l’État Islamique en 2014. Celle-ci a fait part de ses remerciements sur Twitter.

Share This