Depuis sept ans, 250 000 personnes survivent au Kurdistan irakien après avoir été chassées de leur terre natale du Sinjar. Dans l’indifférence de la communauté internationale et des médias, le Service jésuite des réfugiés (JRS) en Irak s’occupe d’eux, les soutient matériellement et psychologiquement.

Share This