Le Parlement européen approuve le rapport Matic sur la santé et les droits reproductifs et sexuels dans l’Union. Pour le secrétaire de la Comece, le père Barrios Prieto, il s’agit d’un vote inquiétant, et il est inacceptable que l’accès à l’avortement puisse prévaloir sur l’objection de conscience. Les enfants à naître ont le droit fondamental à la vie.

Share This