Près de 140 civils ont été tués dans la nuit de vendredi à samedi dans le nord du pays, à Solhan, dans la province du Yagha, près du Mali. Il s’agit de l’attaque la plus meurtrière enregistrée dans ce pays depuis le début des violences jihadistes en 2015.

Share This