Après la Prière œcuménique pour la paix au Liban, le Pape François a délivré un dense message devant neuf responsables chrétiens du pays, s’adressant au peuple libanais, à ses autorités politiques, à la communauté internationale. Depuis la basilique saint-Pierre de Rome ont ainsi résonné «les projets de paix, et non de malheur» que peut porter le pays levantin, si cher au Pape, pour notamment, dit-il, « son trésor de spiritualité et de civilisation ».

Share This