L’archevêque d’Armagh et primat d’Irlande, Mgr Eamon Martin, a commenté l’annonce faite mercredi par le Premier ministre britannique d’amnistier les crimes de la guerre civile en Irlande. Loyalistes, républicains et associations de victimes rejettent aussi le projet, vingt-trois ans après la fin des «Troubles», qui ont fait quelque 3 500 morts.

Share This