Le scoutisme dans le diocèse de Luçon

elie lencquesaing

Je m’appelle Elie de Lencquesaing, j’ai 17 ans et je suis scout d’Europe dans la Troupe 1° les Herbiers.

Je fais partie du scoutisme depuis huit ans et cette année est la cinquième et dernière que je passe à la Troupe, j’y suis Chef de Patrouille et j’ai rédigé cet article pour le Diocèse afin de remplir mon défi « Communication » dans le cadre de ma candidature Raider Scout.

L’aventure Raider peut être entreprise par un CP, elle demande la validation d’un certain nombre de défis tout au long de l’année au terme de laquelle celui-ci est autorisé ou non à prononcer l’engagement Raider

Comment est né le scoutisme ? Quels en sont les grands fondements ? Qu’est-ce que la loi scoute ?

Créé en Angleterre par Baden-Powell, le scoutisme apparaît en France en 1911. En 1920, le père Jacques Sevin fonde les Scouts de France, premier mouvement scouts catholiques. Le mouvement Scouts d’Europe, quant à lui, apparaît en 1958. Le Scoutisme se base sur la pédagogie de Baden-Powell enrichie par le père Jacques Sevin, les cinq buts du scoutisme Européen sont l’épanouissement de la Santé, du Caractère, du Sens du Concret, du Sens du Service et du Sens de Dieu. La Loi Scout, elle, est constituée de dix règles formant une sorte d’idéal que chaque scout s’efforce de suivre.

Comment les jeunes sont-ils répartis dans les unités ?

Le mouvement Européen est divisé à plusieurs échelles, en bas de ces échelles on trouve les « groupes ». Ceux-ci sont composés de quatre unités : la meute, pour les garçons de 7 à 11 ans, la clairière, pour les filles du même âge, la troupe pour les garçons de 12 à 17 ans, et la compagnie pour les filles du même âge. On trouve également les branches routiers et guides ainées pour les plus de 18 ans. La Troupe et la Compagnie se divisent en plusieurs Patrouilles composées de sept guides ou de sept scouts. La Patrouille est la plus petite unité du scoutisme, elle est dirigée par le CP (chef de patrouille) appuyé dans sa tâche par son second. Le rôle des plus anciens est fondamental car la pédagogie scoute se base sur la transmission du savoir et des expériences, ils doivent donc enseigner les plus jeunes et veiller sur eux comme des grands frères pour qu’ils puissent faire de même quand ce sera à leur tour d’être chef.

Créé en Angleterre par Baden-Powell, le scoutisme apparaît en France en 1911. En 1920, le père Jacques Sevin fonde les Scouts de France, premier mouvement Scouts Catholiques. Le mouvement Scouts d’Europe, quant à lui, apparaît en 1958. Le Scoutisme se base sur la pédagogie de Baden-Powell enrichie par le père Jacques Sevin, les cinq buts du scoutisme Européen sont l’épanouissement de la Santé, du Caractère, du Sens du Concret, du Sens du Service et du Sens de Dieu. La Loi Scout, elle, est constituée de dix règles formant une sorte d’idéal que chaque scout s’efforce de suivre.

QF Parrain Marraine

Comment se passent les activités tout au long de l’année ? Quelle est une journée type en camp ?

Différentes activités ont lieu durant l’année ; les weekends de troupes sont organisés par le Chef de Troupe et ses assistants (ils forment la maîtrise et sont tous bénévoles), et les weekends de patrouille sont organisés par le CP. On trouve également le Camp de Pâques qui dure quatre jours et qui se fait le plus souvent en patrouille. Toutes ces activités au long de l’année se déroulent en Vendée chez des particuliers qui acceptent de nous accueillir.

Le Camp d’été, lui, se déroule hors Vendée et dure entre 15 et 20 jours, il réunit toute la Troupe. On ne peut pas dire qu’il y ait de journée type en camp, celui-ci comprends plusieurs parties : les Installations (3 jours), les Olympiades (1 ou 2 jours), le Concours Cuisine (1 jour), le Service (1 jour), l’Exploration (3 jours) et le Grand Jeu (3 jours). D’autres activités plus spécifiques qui varient d’un camp à l’autre peuvent intervenir, car chaque camp est unique, les activités ne se passent pas forcément dans le même ordre.

Quelle place pour la vie spirituelle dans le scoutisme ?

La vie spirituelle est très importante dans le mouvement scout, l’épanouissement du Sens de Dieu fait partie des cinq buts du Scoutisme. De nombreuses activités spirituelles ont lieu durant l’année, au-delà de la messe le dimanche tel que des confessions, adorations ou pèlerinages. Un Conseiller Religieux accompagne également la Troupe ce qui nous permet d’avoir en camp la messe presque tous les jours ainsi que des confessions et Topos. L’accompagnement spirituel des scouts permet aussi un chemin vers les sacrements, que ce soit la première Communion, la Confirmation ou même le Baptême pour les jeunes qui veulent intégrer le mouvement et qui ne sont pas encore baptisés.

Le mouvement Européen est divisé à plusieurs échelles, en bas de ces échelles on trouve les « groupes ». Ceux-ci sont composés de quatre unités : la meute, pour les garçons de 7 à 11 ans, la clairière, pour les filles du même âge, la troupe pour les garçons de 12 à 17 ans, et la compagnie pour les filles du même âge. On trouve également les branches routier et guide ainée pour les plus de 18 ans. La Troupe et la Compagnie se divisent en plusieurs Patrouilles composées de sept guides ou de sept scouts. La Patrouille est la plus petite unité du scoutisme, elle est dirigée par le CP (chef de patrouille) appuyé dans sa tâche par son second. Le rôle des plus anciens est fondamental car la pédagogie scoute se base sur la transmission du savoir et des expériences, ils doivent donc enseigner les plus jeunes et veiller sur eux comme des grands frères pour qu’ils puissent faire de même quand ce sera à leur tour d’être chef.

Créé en Angleterre par Baden-Powell, le scoutisme apparaît en France en 1911. En 1920, le père Jacques Sevin fonde les Scouts de France, premier mouvement scouts Catholiques. Le mouvement Scouts d’Europe, quant à lui, apparaît en 1958. Le Scoutisme se base sur la pédagogie de Baden-Powell enrichie par le père Jacques Sevin, les cinq buts du scoutisme Européen sont l’épanouissement de la Santé, du Caractère, du Sens du Concret, du Sens du Service et du Sens de Dieu. La Loi Scout, elle, est constituée de dix règles formant une sorte d’idéal que chaque scout s’efforce de suivre.

Comment concrètement le scoutisme vous aide à vous construire dans votre vie de jeune, votre vie de chrétien ?

Le Scoutisme est une excellente école de vie, il apprend à se soucier de l’essentiel et non du superficiel en retournant au concret : la nature, le travail, le service, la camaraderie… Le scoutisme permet également au scout de mieux se connaître et de le préparer à sa vie d’homme par la responsabilisation et l’engagement. Le scout est aussi fortifié par la cohésion entre frères scouts et affirmé dans sa foi par les liens formés avec d’autres jeunes chrétiens comme lui.

Quelle est la réalité du scoutisme dans le diocèse de Luçon ?

Le groupe scouts d’Europe les Herbiers compte près de 120 jeunes ; au sein du diocèse, des groupes semblables sont implantés à Luçon, Challans et Montaigu. Cela représente plusieurs centaines de jeunes seulement chez les scouts d’Europe. Des groupes Scouts Unitaires de France sont également présents à la Roche-sur-Yon et sur la côte et des Scouts de Frances sont basés aux Sables d’Olonne.

 

Elie de Lencquesaing

Le scoutisme dans le diocèse de Luçon

Coordonnées groupe Scouts D’Europe les Herbiers :

M. Paul de LAUNOY 06 64 35 96 25

Mme Sabine MAROT – 06 31 67 44 75

Mail : groupeagselesherbiers@gmail.com

 

Share This