Aujourd’hui débute la première des quatre masterclasses liées à la production agroalimentaire et énergétique avec l’intervention de deux jeunes femmes issues des peuples indigènes d’Amérique latine.

Share This