48 heures après des divergences sur le choix du président de la Commission électorale de la République démocratique du Congo, des jeunes sinon instrumentalisés, du moins en colère, ont caillassé, le dimanche 1er août 2021, l’archevêché de Kinshasa. Dans le diocèse de Mbuji-Mayi, 11 églises et un projet piloté par des religieux ont fait l’objet d’actes délibérés de profanation.

Share This