Lidia Maksymowicz, une Polonaise d’origine biélorusse qui a survécu aux camps de concentration nazis, était présente ce mercredi 26 mai à l’audience générale, dans la cour Saint-Damase. Elle a pu montrer au Saint-Père son numéro d’ancienne déportée tatoué sur son bras, et lui a remis trois cadeaux résumant son parcours.

Share This