Au Brésil, la Commission épiscopale spéciale de lutte contre la traite des personnes a condamné les violences sexuelles perpétrées par des travailleurs miniers à l’encontre de femmes et d’enfants Yanomami, un peuple indigène de la forêt amazonienne.

Tout lire

 

Share This