Dans un communiqué publié mercredi 9 juin et intitulé “Seule la fraternité peut accueillir durablement la fragilité“, le Conseil permanent de la conférence des évêques de France (CEF) réitère son opposition aux mesures du projet de loi bioéthique faisant l’objet d’une troisième lecture devant l’Assemblée nationale. Dans le même temps, les députés ont à nouveau adopté le texte.

Share This