Dans une lettre ouverte au gouvernement australien, la Conférence des évêques catholiques de Papouasie-Nouvelle-Guinée et des îles Salomon lancent un appel en faveur de la réinstallation de 127 réfugiés détenus dans les centres de Manus et Nauru. Ils dénoncent une situation «totalement injustifiable et inacceptable».

Share This