La guerre en Ukraine, les nouvelles tensions entre Israéliens et Palestiniens ou la Covid-19, n’arrêtent pas les pèlerins en Terre Sainte. Il est possible d’atteindre les lieux de Jésus sans être dérangé, explique don Andrea Simone, guide de l’Œuvre romaine des pèlerinages -l’Opera Romana Pellegrinaggi-, qui, avec le recteur de la grotte de Nazareth, frère Bruno Varriano, invite tout le monde à s’unir à la prière pour la paix en ce mois marial.

Tout lire

 

Share This