En République démocratique du Congo (RDC), depuis fin juillet, les rivières Tshikapa et Kasaï sont touchées par une coloration progressive de leurs eaux qui deviennent rougeâtres. Face à cette situation dramatique, Kinshasa jouera la carte de la fermeté, annonce Eve Bazaïba, la vice-première ministre congolaise en charge de l’environnement et du développement durable.

Share This