Un an après l’explosion du port de Beyrouth, le pays est toujours plongé dans une profonde crise sociale, économique et sanitaire. La situation politique reste problématique et incertaine et la reprise ne décolle pas: la population tente de s’échapper, les suicides augmentent. Le jésuite Oliver Borg, qui loue la solidarité du peuple et encourage l’engagement de l’Église, s’exprime sur la situation.

Share This