Pour la deuxième année consécutive, les Ougandais ont commémoré la Journée des martyrs, le 3 juin, dans une configuration limitée par les restrictions sanitaires.

Share This