S’adressant dans une lettre «à tous les Cubains de bonne volonté» lundi 12 juillet, les évêques de l’île entendent le cri des manifestants, et appellent les autorités à l’écoute et au dialogue face à la détresse socio-économique qu’éprouve le pays.

Share This