L’archevêque de Lagos a jugé inacceptable la décision du gouvernement de l’État de Lagos de légaliser l’avortement par des directives législatives. Dans un communiqué publié le 3 juillet, Monseigneur Alfred Adewale Martins réaffirme le caractère sacré de la vie prénatale et invite à des consultations plus larges afin de trouver la meilleure approche pour sauvegarder la vie des femmes enceintes que les directives étaient censées protéger.

Tout lire

 

Generated by Feedzy
Share This