3 jours de pèlerinage de la Flocellière à Loublande

Près d’une cinquantaine de pèlerins se sont retrouvés pour marcher du 5 au 7 juillet pour une nouvelle édition du pèlerinage des époux et pères de famille, sur le thème « Ma Grâce te suffit » (2 Co 19, 2). 

Près d’une cinquantaine d’époux et pères de famille, accompagnés de l’abbé Louis-Marie de Linage et 3 séminaristes, se sont retrouvés à l’occasion du pèlerinage des pères de famille 2024. Parmi eux des jeunes papas comme des grands-pères, qui venaient pour une première fois pour certains quand d’autres ne comptaient plus le nombre de participations. 

Après la célébration de la messe à la Santa Casa (La Flocellière) pour lancer ce nouveau pèlerinage, les participants ont été accueillis dans le parc du château de la Flocellière afin de présenter le parcours, le programme et prendre le temps de découvrir son chapitre de marche. C’était l’occasion de partager les raisons de sa venue et les intentions que l’on souhaitait porter : relation avec ses enfants, conflit dans le couple, membre de la famille malade, difficultés à vivre une vie de prière, mais aussi et plus généralement en action grâce pour son épouse et ses enfants, son mariage, etc. Mgr Jacolin dans son édito avait d’ailleurs inviter « en confiance, à reconnaître ces faiblesses qui alourdissent vos vies d’époux et de pères pour pouvoir déposer vos peurs, les fardeaux qui pèsent et encombrent le quotidien. Ainsi, vous vous rendrez disponibles pour recevoir les grâces que le Seigneur veut vous accorder en abondance. Dieu ne nous laisse jamais seul« . 

Sacs au dos, Vierge à l’Enfant sur les épaules des porteurs, les 4 chapitres se sont lancés en direction de Puy-Martineau pour le premier bivouac où une partie des participants, non-présents au départ pour une question d’agenda, ont rejoint le pèlerinage entre le vendredi soir et le samedi matin. Un premier enseignement sur « La Grâce et la nature » a été donné par l’abbé de Linage, en lien avec le thème « Ma Grâce te suffit » (2 Co 19, 2), thème choisit au niveau national pour le pèlerinage à Cotignac. Le lendemain, le topo portait sur « les limites, les faiblesses et les pêchés ». Le père Louis-Marie a invité les pèlerins à méditer sur l’une des vertus théologales et cardinales à particulièrement travailler dans sa vie quotidienne. 

La route a reprit alternant entre sentiers forestiers, bords de routes et chemins creux, en direction des Epesses, puis Mallièvre, avant de rejoindre en fin de journée sous un magnifique soleil, le sanctuaire de Loublande. La messe célébrée quelques temps après l’arrivée sur place, dans la petite chapelle, avait une saveur toute particulière pour les marcheurs. Elle a été suivi d’une nuit d’adoration où se sont relayés les époux et pères de famille jusqu’au petit matin. L’occasion de prendre le temps de rendre grâce pour ces jours de marches, les échanges entre pèlerins, la beauté des paysages et de la Création.

Le dimanche, après un dernier enseignement sur « La puissance », les pèlerins ont pu découvrir le sanctuaire avec le propriétaire des lieux, en apprendre un peu plus sur la vie de Claire Ferchaud et les apparitions du Sacré-Coeur, et visiter la ferme des Rinfillières. Un temps de partage entre les participants a permis souligner « l’importance de la camaraderie« , la profondeur spirituelle des topos et « la joie d’avoir marché ensemble » sous un beau soleil au travers de magnifiques paysages. Beaucoup ont également relevé la présence des 3 séminaristes qui a été un plus dans ce pèlerinage.

Les épouses et familles qui le pouvaient ont rejoint pour la messe célébrée en plein air à la croix des Rinfillières sur le sanctuaire de Loublande avant de conclure par un grand pique-nique partagé.