Son assassinat, au pied de l’autel où il célébrait la messe, avait bouleversé la France entière, et bien au-delà. Cinq ans après, la mémoire du père Jacques Hamel, celle d’un prêtre ordinaire, discret et dévoué, reste bien présente dans son diocèse de Rouen, notamment parmi les prêtres. L’un d’entre eux, tout récemment ordonné, témoigne de cette filiation spirituelle, ancrée dans la simplicité et l’engagement.

Share This