François a adressé un message aux participants de la seconde conférence nationale italienne de la santé mentale qui débute ce vendredi. Saluant le travail des soignants dans le contexte de la pandémie de covid, le Saint-Père souligne la nécessité de combiner l’approche humaine à la connaissance scientifique des pathologies mentales.

Share This