Le père Bernard Ardura, président du Comité pontifical des sciences historiques est également postulateur de la cause de béatification de Robert Schuman. Il revient sur la figure de l’homme, artisan de la réconciliation européenne et homme de foi. Il parle au présent de celui qui fut l’un des pères de l’Europe que nous connaissons aujourd’hui, comme pour montrer que son souvenir est toujours vivant et plein de sens pour l’Europe d’aujourd’hui.

Share This