Lors d’une conférence de presse mercredi 21 juillet, la Communauté fondée par Andrea Riccardi a dénoncé la situation insoutenable dans laquelle se trouve la population mozambicaine, depuis longtemps sous l’emprise du terrorisme. Ce sont les nouvelles générations qui paient le plus lourd tribut, selon le père Angelo Romano, du bureau des relations internationales de Sant’Egidio.

Share This