Ils témoignent de leur foi

Témoignage de Sœur Marie-Elie,

de la communauté des Béatitudes, du Relais Pascal aux Sables d’Olonne.

Marie-Elie

Sœur Marie-Elie, de la communauté des Béatitudes, du Relais Pascal aux Sables d’Olonne.

 

Comment est née et a grandi votre vocation religieuse ?

 

Les premiers germes de ma vocation sont dans ma famille malouine. Parler de Dieu, commenter l’homélie du dimanche, fêter nos saints patrons, accueillir des prêtres à notre table, participer à des pèlerinages… Mes 5 frères et mes deux soeurs avons vécu dans un « quotidien divin » mené avec ferveur par nos parents.

Ma première communion fut l’événement fondateur de ma vocation. Lors d’une Messe de minuit de Noel, mon cœur d’enfant, reçu une illumination. Jésus se livrant totalement à moi je me livrerais totalement à lui. J’ai su que j’allais être consacrée.

L’adolescence a été difficile mais c’est pendant mes études d’histoire que le Bon Dieu est venu me rattraper. Un groupe de jeunes de Vincennes et l’école jeunesse lumière y ont contribué. C’est une histoire pleine de rebondissement qui a permis que ce germe vocationnel arrive à maturité et s’incarne.

Pourquoi avoir choisi d’entrer dans la Communauté des Béatitudes ?

 

Ce fut un coup de foudre. Au bout de 15 jours de présence dans une maison de la Communauté, j’ai demandé à être stagiaire et les responsables ont dit oui.

Le Seigneur m’a fait comprendre que je devais faire le pas et m’engager sinon, j’allais rater ma vie.

 

 Comment vivez-vous votre vocation aujourd’hui ?

 

Cela va faire bientôt 30 ans que je vis au sein de la Communauté des Béatitudes. J’ai vu beaucoup de changements et même des crises profondes et douloureuses. J’essaye de rester fidèle à celui qui m’a appelé (il y a fort longtemps !) dans la prière, les offices liturgiques, la vie quotidienne.

Je sais que c’est le Christ qui me rend épouse… Il s’agit de se laisser faire et même si cela n’est pas de tout repos, c’est source de grande joie !

 

 

Catholiques en Vendée  n°169 – Octobre 2018

Share This
Essayez-le maintenantRedemander plus tardNe plus afficher