Ils témoignent de leur foi

Témoignage de Sœur Marie-Francine Franjanirina,

sœur des Sacrés-Cœurs de Jésus et de Marie 

Sœur Marie-Francine Franjanirina

Sœur Marie-Francine Franjanirina, sœur des Sacrés-Cœurs de Jésus et de Marie

 

Comment est née votre vocation ?

 

Je suis la septième d’une famille de 11 enfants. Papa était charpentier et ma mère consacrait son temps pour sa famille. J’ai appris la prière et le service de l’Eglise en famille. Mon engagement dans le scoutisme m’apprend l’engagement.  J’ai connu les Sœurs des Sacrés-Cœurs à l’école de Maevatanana, province de Mahajanga.

 Lors de ma première communion, à 10 ans, j’ai manifesté à mes parents que je voulais être religieuse. A 16 ans, un autre désir naît en moi : être religieuse ou mère de famille ? Avec les études, j’ai participé aux activités de notre paroisse au niveau de la catéchèse. C’est une source de joie ce temps avec les enfants.

Pourquoi avoir choisi la congrégation des Sœurs des Sacrés-Cœurs de Jésus et de Marie ?

Sœurs des Sacrés-Cœurs

Un jour, le curé m’a demandé de remplacer une femme dans sa mission de catéchèse.  Cette dame était un idéal pour moi en tant qu’épouse et chrétienne. C’est là que j’ai compris que ma vie n’était pas destinée à fonder une famille. Mon désir était que ma vie appartienne à tous.  Je voulais être une religieuse joyeuse, courageuse, pieuse, disponible. 

Depuis ce jour- là, quelque chose a changé et j’ai commencé a cheminé avec les sœurs, attirée par leur service apostolique. En elles, j’ai trouvé des femmes proches de tous, aimantes et aimées des gens, vivant dans la simplicité et dans la prière. Ce n’est qu’après que j’ai découvert leur charisme et leur spiritualité.

 Comment vivez-vous votre mission aujourd’hui ?

 

J’ai la joie de vous partager cette Parole de Dieu, elle est Vie pour moi :« Ce n’est pas vous qui m’avez choisi, je vous ai choisis et je vous ai établis, afin que vous alliez, et vous portiez du fruit et que votre fruit demeure, afin que vous demanderez au Père en mon nom, Il vous le donne » (Jn 15,16). Ma vocation aujourd’hui est le fruit de mon chemin d’hier, un approfondissement de mon baptême. Je suis religieuse depuis 25 ans, heureuse d’être fille du Père Pierre Monnereau. Heureuse de vivre cet appel car il donne la joie au cœur, libre en vivant les vœux et en imitant le Cœur de Marie notre mère.

 

En tant que religieuse apostolique, je suis appelée à partager nos richesses spirituelles. C’est la grande merveille, dit notre Fondateur : « Dieu fait homme ; Dieu incarné pour le salut et le bonheur de l’homme ; dans cette œuvre que je reconnais mon Dieu, je reconnais jusqu’à quel excès Il nous a aimés ».

 

 

Catholiques en Vendéen°187 – Juillet 2020

Share This
Essayez-le maintenantRedemander plus tardNe plus afficher