Synode 2023 : et maintenant ?

Synode 2023 : et maintenant ?

 Le dénominateur commun : la joie de la rencontre

Le processus synodal mis en œuvre à l’appel du pape François a mobilisé plus de 150 000 personnes en France. En Vendée, ce sont près de 1 700 personnes qui ont produit plus de 380 « Fiches des contributions ».  

QF Parrain Marraine

D’octobre 2021 à avril 2022, des équipes synodales se sont réunies à des échelles variées : diocèses, paroisses, mouvements, groupes spontanément constitués, congrégations religieuses… En fonction de leur contexte, ces équipes ont souvent choisi de traiter quelques-unes des questions envoyées par le secrétariat général du synode. Ensuite, un travail de synthèse et de discernement a été effectué à l’échelle des diocèses.

Chacun à l’écoute des autres et tous à l’écoute de l’Esprit Saint, voilà le bel élan synodal vécu dans, notre diocèse ! Plus de 1700 personnes se sont mises en équipes pour aborder l’un ou l’autre thème du synode ;  » Pour une Eglise synodale ; communion, participation et mission ». La synthèse a été réalisée à partir des 380 remontées reçues, provenant de tout le diocèse.

LES EVÊQUES VOTENT UN TEXTE D’ACCOMPAGNEMENT

Mercredi 15 juin, les 100 évêques de France à l’écoute de leurs 100 invités, réunis depuis 2 jours en assemblée plénière extraordinaire à Lyon, ont voté un texte pour accompagner la collecte des synthèses synodales qui sera envoyée à Rome. En voici l’introduction. (Le texte complet est à télécharger ci-dessous.)

« Nous, les évêques de France, rendons grâce pour la joie et l’élan suscités par la phase diocésaine de l’itinéraire synodal voulu par le pape François. Nous remercions celles et ceux qui y ont participé.

Avec l’aide des invités de nos diocèses, réunis à Lyon, nous accueillons avec gratitude la collecte nationale qui s’en fait l’écho et nous cherchons à discerner l’œuvre de l’Esprit Saint. Nous n’ignorons pas les manques, les combats, les blessures qui se révèlent dans le chemin synodal et nous sommes conscients que le processus synodal n’a pas atteint tout le peuple de Dieu dans sa diversité, en particulier les jeunes générations.

En tout cela, nous voulons dire notre confiance en la miséricorde de Dieu et notre espérance pour la fécondité de ce travail. »

Pour rappel, après une première phase de recueil des contributions sur le terrain dans les diocèses partout dans le monde, le processus synodal se poursuivra par une phase continentale au cours de l’année prochaine, et se conclura au Vatican en octobre 2023 par l’Assemblée générale du Synode des évêques.

QF Parrain Marraine
QF Parrain Marraine