L’Ascension : qu’est-ce que c’est ?

L’Ascension : qu’est-ce que c’est ?

Pourquoi Jésus monte au Ciel ?

Lors de la fête de l’Ascension nous célébrons la montée de Jésus vers Dieu le Père. Mais qu’est-ce que c’est concrètement ? Et pourquoi Jésus est monté vers son Père ?

QF Parrain Marraine

Fêtée chaque année un jeudi (dit « jeudi de l’Ascension ») la date change car elle se place précisément quarante jours après Pâques. Or la date de Pâques évolue chaque année entre fin mars et début avril. L’Ascension ne peut être comprise qu’en lien avec ces deux évènements. C’est un triptyque : Pâques (mort et résurrection du Christ pour sauver les hommes), Ascension (Jésus quitte la terre et les disciples sont invités à s’engager à porter la Bonne Nouvelle au monde, c’est un appel à la responsabilité) et Pentecôte (l’Esprit Saint vient remplir les apôtres de son souffle et les envoie en mission). 

LE RÉCIT DANS LA BIBLE

 

Dans l’Evangile, la montée de Jésus au Ciel est racontée par St Marc (16, 19), St Luc (24, 15) et également dans le livre des Actes des Apôtres (1, 6-11). Ainsi on découvre que quarante jours après Pâques, Jésus apparait aux apôtres pour leur annoncer la venue de l’Esprit Saint (lors de la Pentecôte 10 jours plus tard). « Vous allez recevoir une force quand le Saint-Esprit viendra sur vous ; vous serez alors mes témoins à Jérusalem, dans toute la Judée et la Samarie, et jusqu’aux extrémités de la terre. » (Ac 1, 8). 

A l’issue de ces paroles Jésus s’élève au Ciel : « tandis que les Apôtres le regardaient, il s’éleva, et une nuée vint le soustraire à leurs yeux. » (Ac 1, 9). Ainsi s’achève le temps de Jésus sur la terre ainsi que les rencontres du Ressuscité avec ses disciples. Pour autant le Christ, s’il n’est plus visible, n’abandonne pas les disciples, et par la même l’ensemble des chrétiens, avec la venue de l’Esprit Saint qu’il vient d’annoncer.

S’ENVOLER VERS LES ÉTOILES ?

Il faut bien comprendre que l’Ascension de Jésus n’est pas un voyage dans l’espace. Il ne s’envole pas vers les étoiles, car les astres sont eux aussi faits d’éléments physiques comme la terre. Lorsque l’on parle du Ciel (avec C majuscule) il s’agit de la vie auprès de Dieu, le paradis. Le Catéchisme de l’Eglise catholique parle de « l’état de bonheur suprême et définitif »

« Pour les croyants, monter aux cieux c’est rejoindre Dieu et vivre en son amour » nous rappelle l’Eglise Catholique. Ainsi Jésus ne s’est pas éloigné des hommes mais maintenant, grâce à sa présence auprès du Père, il est proche de chacun, pour toujours.

DEVENIR MISSIONNAIRE DANS LA JOIE

Etonnant de vivre l’Ascension dans la joie alors que Jésus nous quitte ? Pas vraiment ! Jésus reste proche de chacun de nous, pour toujours. Il a annoncé la venue de l’Esprit Saint pour nous accompagner chaque jour. L’Ascension est moment vécu dans la joie car nous avons cette promesse qu’il ne nous quittera jamais. 

Et comme ils fixaient encore le ciel où Jésus s’en allait, voici que deux hommes en vêtements blancs se tenaient devant eux et disaient : Galiléens, pourquoi restez-vous là à regarder vers le ciel ? Jésus, qui a été enlevé du milieu de vous, reviendra de la même manière que vous L’avez vu s’en aller vers le ciel.
Ac 1, 9-11

Et c’est également un appel à la mission. Les anges qui apparaissent aux disciples après l’Ascension du Christ nous invite à être des témoins par toute la terre en annonçant sa mort et sa Résurrection, en faisant connaître son enseignement, en baptisant. « Il est l’articulation entre le désir du ciel et le service des hommes. » nous dit l’Eglise Catholique.

Baptême - Cathopic
Baptême - Cathopic

Neuvaine de l’Ascension à la Pentecôte

Neuvaine de l’Ascension à la Pentecôte

Prier pour être témoin de la joie de l’Evangile 

Pour la Pentecôte 2022, du 27 mai au 4 juin, Mgr Jacolin propose une neuvaine à la Vierge Marie pour accueillir l’Esprit Saint, pour
devenir davantage, par toute notre vie, les témoins de la joie de l’Evangile.

QF Parrain Marraine

La neuvaine consiste à prier durant neuf jours consécutifs (neuvaine venant du latin « novem » signifiant neuf). Cette prière a vu le jour pendant la période de neuf jours qui sépare l’Ascension de la Pentecôte. En général, il s’agit de confier à Dieu une intention ou de lui demander une grâce particulière. Dans la Bible, cette période est pour les disciples et la mère de Jésus une période d’attente qu’ils vivent dans la prière. “Tous, d’un même cœur, étaient assidus à la prière” (Actes 1, 14) et à l’issue de laquelle ils reçoivent l’Esprit Saint.

Très populaire et encouragée par l’Eglise depuis le Moyen-Âge, la neuvaine fait généralement recours à l’intercession de la Vierge Marie ou d’un saint. Pour la Pentecôte 2022, Mgr Jacolin propose une neuvaine à la Vierge Marie pour accueillir l’Esprit Saint, pour devenir davantage, par toute notre vie, les témoins de la joie de l’Evangile.

Mgr Jacolin « Portons la mission d’annoncer l’Evangile aux Vendéens »

Mgr Jacolin « Portons la mission d’annoncer l’Evangile aux Vendéens »

Mgr Jacolin est notre invité dans Vie dans le Diocèse. Avec lui nous parlons de sa rencontre avec les futurs confirmés, de la synthèse de la démarche Synodale et de l’Ascension.

Mgr Jacolin est notre invité dans Vie dans le diocèse, l’occasion de parler des confirmés jeunes et adultes qui ont reçu ou vont recevoir ce sacrement. La confirmation « un sacrement qui accompli le temps de l’initiation chrétienne » rappelle notre évêque qui, à la lecture des lettres des confirmands, reste très ému « d’entendre ces témoignages qui nous renvoient à notre propre foi« , insistant sur la « fraîcheur, la simplicité et la profondeur [dans la Foi] en même temps » des futurs confirmés.

Mgr Jacolin rappelle que le passage de l’Evangile avec les pèlerins d’Emmaüs montre que le « Seigneur s’adapte à chacun de nous«  et que cela se voit avec les futurs confirmés. Il insiste aussi sur la place des sacrements car « lorsque quelqu’un reçoit un sacrement (communion, confirmation, réconciliation, etc) c’est une grâce qui rejailli sur l’ensemble de l’Eglise et de la communauté chrétienne« .

Dans un deuxième temps, notre évêque salue le travail réalisé par les équipes synodales en Vendée ainsi que les diacres et l’équipe d’organisation. La synthèse étant parue sur le site du diocèse, elle permettra, au-delà de sa participation au Synode des évêques en 2023, de réfléchir et travailler dans notre diocèse « dans les années qui viennent« .

Enfin, en dernier, nous abordons la fête de l’Ascension, jour où le « Christ ne nous laisse pas seul » car Il nous annonce la venu de l’Esprit Saint. C’est aussi le moment où « Il devient présent partout dans le monde » et son « humanité rentre au coeur de la Trinité » explique Mgr Jacolin. L’évêque de Luçon invite à prier la neuvaine qui sera proposée, entre l’Ascension et la Pentecôte afin « que dans notre diocèse nous portions bien la mission d’annoncer l’Evangile aux Vendéens et Vendéennes d’aujourd’hui« .