« Simplicité et joie » pour le pèlerinage du 1er mai

« Simplicité et joie » pour le pèlerinage du 1er mai

Le père Robert Daviaud, vicaire général, nous accompagne cette semaine dans notre émission. Nous revenons sur le pèlerinage des vocations du 1er mai, la synthèse de la démarche synodale et le mois de Mai, mois de Marie.

Photo ©David Fugère

Le père Robert Daviaud, vicaire général, nous parle du pèlerinage des vocations vécu « dans la simplicité et la joie », et il insiste sur la nécessité de prier « pour toutes les formes de vocations« .

Retour également sur le travail de synthèse de la démarche synodale qui a débuté ce mercredi 4 mai. « Nous avons eu 370 réponses« , soit 1600 à 2000 participants et « on a été frappé par le tonus » des équipes, toutes aussi diverses soit elles (communautés, paroisses, écoles, mouvements, etc). Le père Daviaud note qu’une chose ressort : « l’essentiel de la Foi c’est le message d’Amour du Christ ».

En conclusion, nous touchons un mot du mois de Mai, mois de Marie. Le père Robert nous invite à vraiment nous tourner vers Jésus par Marie, à la manière de Saint Louis-Marie Grignion de Montfort.

« Le terreau où germent nos vocations, c’est le peuple de Dieu en Vendée »

« Le terreau où germent nos vocations, c’est le peuple de Dieu en Vendée »

Notre évêque revient pour nous sur l’Ecole de prière, la Semaine Sainte et la joie des baptisés, et le pèlerinage des vocations du 1er mai.

Photo ©David Fugère

Notre évêque revient pour nous sur les rassemblements diocésains vécus ces dernières semaines. Le pèlerinage à Lourdes, l’école de prière pour les enfants de primaire qui révèlent « un beau visage de l’Eglise rassemblée » pour Mgr Jacolin, avec des « profils et sensibilités diverses mais attelés à la même tâche » qu’est l’évangélisation.

Il nous partage aussi le « marathon » de la Semaine Sainte qui l’a amené à se rendre des Herbiers à Luçon en passant par Les Achards et les Sables d’Olonne, et où il a pu célébrer les baptêmes de 7 catéchumènes. « Le défi c’est qu’ils intègrent la communauté chrétienne mais ça dépend beaucoup de l’accueil de cette communauté chrétienne » désormais, rappelle notre évêque.
Nous appelons les nouveaux baptisés néophytes « ce qui veut dire nouvelle plante [donc] ils ont besoin de soins attentifs » insite Mgr Jacolin.

Enfin, en conclusion, notre évêque exprime sa « hâte » de vivre le pèlerinage des vocations à St Laurent-sur-Sèvre, confirmant que la « question des vocations est vitale […] la prière est première pour que germent des vocations. Ce n’est pas une question de com’ mais une question de foi« . Il conclue en disant que « Le terreau où germent nos vocations, c’est le peuple de Dieu en Vendée«