« Ce mystère est grand »

« Ce mystère est grand »

Image officielle de la Xe Rencontre Mondiale des Familles

Entrez progressivement dans cette icône en laissant aller votre imaginaire religieux. Prenez le temps d’observer avec les yeux et le coeur.

QF Parrain Marraine
Œuvre du P. Marko Ivan Rupnik, 2021

Découvrir par soi-même

Entrez progressivement dans cette icône en laissant aller votre imaginaire religieux ! Nous vous invitons à prendre du temps pour observer avec vos yeux et votre cœur ce que vous pouvez découvrir.

Qu’est-ce que je vois ?

  • Combien de personnages
  • Est-ce que je peux les nommer ?
  • Que font t’ils ? Bien observer le geste de chacun des personnages.
  • Quels sont les objets présents ?
  • Comment est-il possible de les décrire ?
  • Quels liens avec ce que je connais des textes de la Bible ?
  • Quelle est la couleur dominante ?
  • Qu’est-ce que cette couleur évoque pour moi ?

Méditation : ce mystère est grand !

La Bible est une histoire d’amour. Une longue et belle histoire d’amour ! Premier livre de la Bible, la Genèse avec le récit de la création du premier couple créé à l’image de Dieu.
Dans le dernier livre on y trouve une invitation au banquet des noces où l’Epoux nous attend. Au milieu de la Bible ce chant d’amour si puissant avec le cantique des cantiques. Première manifestation du fils de Dieu, premier miracle : les noces de cana !
Enfin au sommet des Évangiles, le don du Corps du Christ qui épouse l’humanité sur le bois de La Croix. Il faut pour se laisser saisir par la richesse de cette icône cheminer dans la  compréhension du beau projet de Dieu pour l’amour humain.

Quelques remarques pour bien comprendre cette icône.

Une icône, ce n’est pas simplement une image pieuse, elle est un support pour la prière. Prière pour les yeux de ceux qui la vénèrent, prière pour les mains de ceux qui l’écrivent. L’art de l’icône est un art chrétien, une théologie visuelle, une catéchèse par l’image. Contempler une icône nous permet de rentrer en douceur dans le mystère de Dieu.

    Combien de personnages ?

    • Deux couples et un homme

    Est-ce que je peux les nommer ?

    • Le Christ qui épouse, sur le bois de la croix, son épouse l’humanité
    • Un couple (le mien … le vôtre …)
    • Saint Paul allongé devant

    Que font t’ils ? Bien observer le geste de chacun des personnages.

    • Le Christ époux et l’Eglise épouse ne font qu’un. Ils ont un regard qui se confond, ils ont un œil en commun. Le Christ regarde chacun de nous par les yeux de son épouse l’Eglise, et l’Eglise regarde chacun de nous par les yeux du Christ son époux. La vie de l’un est liée à la vie de l’autre.
    • L’épouse tient dans sa main le vin nouveau, celui qui donne la Vie. « Ils n’ont plus de vin ». Une des mains du Christ est de l’autre coté du voile, comme pour venir nous chercher
    • Saint Paul d’une main nous donne ce vin nouveau et de l’autre tire le voile que nous avions devant le visage. Car ce voile peut à présent tomber. En effet quand on se converti au Seigneur, on peut retirer le voile.
    • Le couple derrière le voile accueille le mystère caché en Dieu de toute éternité, peut enfin se laisser ôter le voile. Les époux deviennent ainsi pour l’Eglise le rappel permanent de ce qui est advenu sur la croix. Ils sont des témoins du salut dont le sacrement les rend participants.

    Quels sont les objets présents ?

    • Les calices qui se remplissent du vin nouveau
    • Les jarres, qui servaient à la purification rituelle des juifs, rappellent celles de Cana, lieu du premier miracle du Christ.

    Quels liens avec ce que je connais des textes de la Bible ?

    • Genèse 1 et 2
    • Exode 33
    • Evangile de St Jean (2,1-11) – Cana
    • Ephésien 5

    Quelle est la couleur dominante ?

    • La couleur donne âme et plénitude à l’Icône, sa valeur est donc hautement symbolique et joue, dans l’iconographie, un rôle capital car elle est langage à part entière.
    • Le Rouge est largement dominant dans cette icône. Le rouge est dans la tradition , symbole de la vérité divine dans l’Ancien Testament, mais aussi le symbole de l’amour de Dieu.
    • Le Rouge exprime la façon dont Dieu témoigne :
    • De l’action de l’Esprit-Saint à travers Lui,
    • De son sacrifice sur la croix,
    • De sa dignité de Roi.
    • Le rouge est donc en conséquence la couleur de la Résurrection, victoire de la vie sur la mort. Elle est aussi la couleur du sang et du martyre, couleur du sacrifice du Christ