Les faits se sont déroulés à quelques mètres de l’église de la Multiplication des pains et des poissons, sur le lac de Tibériade. Une croix en fer, fixée à un autel en extérieur, a été arrachée et emportée. En 2015, le petit sanctuaire avait déjà été l’objet d’un incendie volontaire.

Share This