Les Ukrainiens commencent à retourner dans les villages symbolisant les horreurs de la guerre. Témoignage du père Ruslan Mykhalkiv, recteur du séminaire catholique romain de Vorzel: «Bien que les difficultés soient nombreuses, les signes de l’attention de Dieu ne manquent pas».

Tout lire

 

Share This