À l’approche du départ de la chancelière allemande Angela Merkel à l’automne, la France et l’Italie se rapprochent sur de nombreux dossiers, renforcent leur relations et s’apprêtent à signer un nouveau traité bilatéral, modifiant l’équilibre des pouvoirs au sein de l’Union européenne. Analyse.

Share This