Les autorités iraniennes n’ont pas renouvelé le visa de soeur Giuseppina Berti, âgée de 75 ans, et qui s’est consacrée aux plus pauvres du pays.

Share This