La Commission épiscopale « Justice et Paix » de la conférence épiscopale a lancé un appel au gouvernement national contre les violations des droits humains en marge de la journée internationale des victimes de disparitions forcées, célébrée le 30 août.

Share This