« Le Seigneur appelle toujours, mais la vraie question est celle de notre disponibilité à L’entendre
et à Lui répondre !
» 

Une foule de visages variés a pris la route, au matin du 1er mai, au départ de l’église de Treize Vents pour la nouvelle édition du pèlerinage pour les vocations à Saint Laurent-sur-Sèvre.

Scouts, familles, étudiants, prêtres, religieux et séminaristes, mais aussi paroissiens venus de Challans, Luçon ou les Herbiers… Une foule de visages variés a pris la route, au matin du 1er mai, au départ de l’église de Treize Vents. Ce temps de marche sur les routes verdoyantes du bocage a permis aux pèlerins de prier particulièrement pour la France, l’Eglise, et pour toutes les vocations, sacerdotales et religieuses.

La table ronde, dans l’après-midi à la basilique, a permis d’évoquer cette question des vocations, « car tous sont concernés ». « Le Seigneur appelle toujours, mais la vraie question est celle de notre disponibilité à L’entendre et à Lui répondre ! », évoque Sœur Jean-Marie Vianney, religieuse de l’Union Chrétienne. Bruno et Marie-Odile, du diocèse de Luçon, présents auprès des jeunes dans les cycles de discernement, soulignent le nécessaire accompagnement humain et spirituel chez les étudiants et jeunes pros.

En fin d’après-midi, la célébration eucharistique, fervente et recueillie, a rassemblé plus de 1300 fidèles, et de nombreux prêtres, autour des trois évêques : Mgr Jacolin, Mgr Delmas, évêque d’Angers, et Mgr Percerou, évêque de Nantes. A l’issue de la messe, l’abbé Jean-Marie Parrat rappelle la nécessaire « mission vocationnelle, pour interpeller les jeunes, qui doit se vivre tout au long de l’année, dans le diocèse mais aussi dans les paroisses et les familles », en attendant le prochain pélé des vocations, le 1er 2025, qui se déroulera à Sainte Anne d’Auray, avec les neuf diocèses de la province Bretagne et Pays de la Loire.

Anne Detter-Leveugle
Reportage complet à paraître dans le prochain CEV…

PHOTOS

©David Fugère

.